Le monde du travail se modernise et avec lui, ses méthodes, ses processus et ses outils. Et sous l’impulsion des plus jeunes générations qui rejoignent progressivement la population active, c’est aussi le management qu’il faut repenser.

Nés entre 1980 et 2000, les Millennials n’ont pas eu des débuts faciles sur le marché du travail. Et pour cause, ils y ont fait leurs premiers pas en pleine crise économique mondiale en 2008. Ces « digital natives », comme on les appelle, ont des aspirations différentes des générations précédentes et se retrouvent souvent déçus du monde professionnel : ils regrettent notamment le manque de valeur de certaines entreprises, leur rigidité face au changement, mais aussi la manière dont elles traitent leurs collaborateurs.

La voix des Millennials est particulièrement importante puisqu’ils représentaient, déjà en 2014, une majorité de la population active, tandis que plus de la moitié d’entre eux se trouvaient à des postes managériaux ! Il est donc plus que temps pour les entreprises de revoir leur copie afin de préparer un monde du travail qui soit véritablement « Millennials-friendly ». Sans plus attendre, on vous explique comment cette nouvelle génération d’actifs est en train de redéfinir les modèles de management.

Oubliez l’archétype du PDG qui dirige depuis sa tour d’ivoire

Une étude Kantar Futures pour American Express révèle que, pour 39% des Millennials, le rôle du PDG tel qu’on le connaît actuellement ne sera plus pertinent d’ici dix ans. Le vieux modèle du dirigeant, imposant et inflexible, suscite peu d’intérêt pour la jeune génération. À la place, les Millennials sont sensibles à des qualités humaines telles que l’intégrité, la transparence, l’ouverture d’esprit ou encore la capacité à reconnaître les forces et les faiblesses de chacun.

Au sein d’une équipe de direction composée de Millennials, l’autorité n’est pas acquise, elle se travaille en gagnant la confiance de ses collaborateurs ! Ces managers 2.0 ont aussi compris l’importance de placer l’humain au centre : ils valorisent les équipes aux talents et aux origines diverses, ils accordent de l’importance à l’évolution et au développement des collaborateurs et cherchent à améliorer la culture d’entreprise.

“Il est urgent de casser les vieux modèles de management. Les Millennials attendent les entreprises au tournant ! ”

L’heure n’est plus à la hiérarchie ni aux structures rigides

Le monde des affaires fonctionne désormais sur une base de plus en plus étendue et distribuée. De ce fait, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à abandonner la vision obsolète du leadership horizontal et à décloisonner les métiers, en faveur d’approches axées sur plus de collaboration et de flexibilité. Cela rejoint l’opinion des Millennials sur le sujet puisqu’ils sont 70% à considérer que le succès d’une entreprise dépend de sa capacité à collaborer et à faire preuve de souplesse face à des environnements de travail volatils et à ne pas imposer de structure rigide aux employés, toujours selon l’étude Kantar Futures pour American Express.

Les entreprises doivent donc être prêtes à revisiter leurs process, et les dirigeants à adopter un leadership où la stratégie se co-construit avec les équipes ! Ce type d’environnement inclusif stimule les équipes, qui sont encouragées à être à la fois plus créatives et plus productives.

shutterstock_273021428

Vers un alignement des valeurs de travail sur les valeurs personnelles

La relation que les Millennials entretiennent avec le monde professionnel est bien différente de celle de leurs aînés. Les Millennials ont beau être ambitieux et motivés, leur identité ne se construit pas uniquement autour du travail. Avoir un boulot qui paye bien ne suffit pas, les Millennials sont en quête de sens. Ils veulent s’impliquer auprès d’entreprises en phase avec leurs propres valeurs et passions, et veulent trouver un bon équilibre entre vie pro et vie perso.  La capacité des entreprises à se construire autour de valeurs positives, à donner du sens à leurs collaborateurs et à promouvoir un environnement de travail qui n’empiète pas sur les priorités personnelles de chacun sera incontournable pour fédérer les équipes de la génération des Millennials.

Et en pratique, ça donne quoi ?

Si l’on résume, pour être un bon leader au sens où l’entendent les nouvelles générations d’actifs, il faut :

  • Adopter un modèle de communication transparent et ouvert : des relations fondées sur la confiance et la transparence sont indispensables à tout travail en équipe. Des collaborateurs qui échangent de manière fluide et sur un mode de communication ouvert seront plus efficaces et proactifs !
  • Créer des liens : un bon manager saura casser les silos pour créer du lien entre les collaborateurs, mais aussi promouvoir les mouvements horizontaux pour connecter entre elles des idées et des ressources qui, dans des structures plus rigides, n’auraient pas l’opportunité d’interagir.
  • Renforcer la culture de collaboration : pour que la collaboration prenne, il faut former le personnel au travail d’équipe et encourager les approches collaboratives à tous les niveaux. Le manager doit être l’initiateur de ces manières de travailler et montrer lui-même l’exemple.
  • Mettre la technologie au service des collaborateurs : adoptez des outils qui renforcent la cohésion d’équipe et répondent aux besoins croissants de mobilité des équipes. Ces solutions collaboratives modernes sont pour vos équipes un moyen efficace de travailler ensemble, même à distance, et sont la preuve d’un leadership axé sur la volonté de bâtir une véritable communauté de travail collaboratif.
  • Adapter les process de l’entreprise : les managers de demain devront offrir plus de flexibilité à leurs collaborateurs et mettre en place des mesures qui permettront aux équipes de concilier priorités professionnelles et personnelles : télétravail, souplesse des horaires, plus grande autonomie…

Pour toute entreprise qui souhaite booster l’engagement et la créativité de ses employés, tout en préparant le terrain pour les générations futures, repenser ses méthodes managériales dès maintenant est impératif ! Pensez-y !