Partout dans le monde, une proportion croissante d’entreprises encouragent leurs salariés à sortir des quatre murs de leur bureau pour élargir leur environnement de travail. Entre la mise en place d’horaires flexibles, le recrutement de collaborateurs à distance et les aménagements de télétravail, elles privilégient clairement la performance plutôt que la présence.

Par le passé, créer une entreprise, c’était d’abord trouver un bureau pour rassembler son équipe, partager des idées et se mettre au travail. Mais entre-temps, la révolution digitale est passée par là, balayant l’idée selon laquelle une entreprise ne peut exister sans bureau. Voici la preuve par six.

Un business en ligne

Avant de rendre les clés de votre bureau, posez-vous les bonnes questions :

  1. Mes salariés ont-ils besoin d'être physiquement présents pour échanger des idées ? Travaillent-ils majoritairement en mode projet et de façon autonome ?
  2. Devons-nous rencontrer nos clients en personne ou des face-à-face virtuels sont-ils suffisants ?

Votre présence en ligne se suffit à elle-même. Toutes les interactions entre salariés et clients peuvent s’effectuer virtuellement à tous les niveaux de la structure : ventes, marketing, bureau d’étude, service client, compta-finance, etc. Pas besoin de bureau pour être une entreprise crédible.

Des économies à réaliser

Louer un bureau représente l’un des principaux postes de coûts pour une petite structure. Que vous soyez une start-up ou une PME établie, demandez-vous sans détour si vous en avez vraiment pour votre argent. Que vous apporte réellement ce bureau ? Est-il un accélérateur de ventes ou un simple poids mort ? Nous avons tellement l'habitude d'associer bureau et travail qu'il peut paraître étrange de diriger une entreprise sans structure physique. Mais dans ce domaine aussi, les nouvelles technologies ont rebattu les cartes. Grâce à la visioconférence, les équipes peuvent rester en contact et travailler ensemble depuis les quatre coins de la planète.

Si le bureau est souvent une question d’image, il n'est pas pour autant synonyme de succès. Nombre d'entreprises font l'impasse sur les espaces de travail traditionnels et réalisent ainsi des économies non négligeables.

“Si le bureau est souvent une question d’image, il n'est pas pour autant synonyme de succès. ”

Un recrutement sans frontières

L'un des principaux avantages du zéro bureau, c'est que votre bassin d’emploi s’étend à la terre entière. Actuellement en plein boom, le travail à distance vous offre la possibilité d’aller chercher les talents là où ils sont, sans aucune restriction géographique. Côté coûts, vous vous épargnez la lourde facture d’un déménagement international, sans parler des frais généraux de locaux d’entreprise (électricité, gaz, assurance, défraiement des transports, ménage, parking, mobilier... Par ailleurs, le recours à des indépendants peut vous faire réaliser d'énormes économies. Si vous ne souhaitez pas investir tout de suite dans un CDI à temps plein, confiez vos projets à des contractuels chevronnés qui partagent votre culture du résultat.

Une proximité virtuelle

Quels sont vos effectifs ? Pour les petites équipes agiles, l'absence de bureau ne constitue nullement un obstacle. Un ordinateur portable, une connexion Internet : il n’en faut pas plus pour travailler et échanger où que vous soyez. Et grâce à la pléthore d’outils de collaboration et de gestion de projet en ligne, même les effectifs plus fournis peuvent interagir virtuellement en toute simplicité. Buffer, la plateforme de gestion des réseaux sociaux, est une entreprise de plus de 100 salariés travaillant tous à distance. Lorsque l'on est à la tête d’une telle structure, il est important de se poser les bonnes questions. Le PDG de Buffer livre ses conseils pour maintenir le cap de la croissance.

Qui a dit qu’une entreprise avait besoin de bureaux ?

Une productivité boostée

Bruits parasites, réunions inutiles, discussions autour de la machine à café, pot d’anniversaire dans la salle commune... le bureau n’est qu’une suite de distractions et d’interruptions. Les salariés qui travaillent depuis chez eux ont davantage de contrôle sur leur environnement : ils peuvent plus facilement s’isoler pour mieux se concentrer sur leur tâche. Les bénéfices du télétravail sont d'ailleurs corroborés par de nombreuses études. Au terme de deux ans de recherche sur le sujet, Nick Bloom, professeur d'économie à l'université de Stanford, fait état des « avantages considérables » du télétravail, parmi lesquels on retrouve notamment une augmentation de 13 % des performances des salariés!

Un investissement plus productif

Qu'allez-vous faire de l'argent que vous économiserez en vous passant d’un bureau ? Le choix le plus judicieux serait sans doute de le réinvestir dans votre activité pour accélérer sa rentabilité et réduire vos dépenses sur le long terme. Forbes préconise d'utiliser cet argent pour renforcer votre infrastructure, rationaliser vos processus industriels, améliorer votre support client ou encore peaufiner votre stratégie marketing. Vous pouvez aussi investir dans vos forces vives en leur offrant des formations et en proposant un package attractif pour attirer les meilleurs talents.
 

Quelques champions de la croissance sans bureau

  • Buffer : déjà mentionnée dans cet article, Buffer est une plateforme de gestion des réseaux sociaux constituée de salariés travaillant tous à distance. Dès sa fondation, son PDG, Joel Gascoigne, a choisi d'adopter une approche entièrement "remote". Sept ans plus tard, l'entreprise compte plus de 100 salariés et récolte chaque jour les bénéfices de son équipe distribuée.
  • Time Doctor : cette application de gestion du temps et d'aide à la productivité prêche par l’exemple. Son succès, elle le doit à une équipe de plus de 70 salariés travaillant à distance depuis 28 pays différents.
  • GitHub : bien que cette plateforme de développement de code et de gestion de projet ne soit pas tout à fait sans bureau, plus de la moitié de ses 888 salariés travaillent à distance. Motivé par son « envie d'aider les gens à travailler dans un environnement épanouissant », GitHub encourage activement le télétravail.
  • Trello : cet outil de gestion de projet réputé dispose d'un bureau physique à New York, mais le reste de ses effectifs est éparpillé un peu partout dans le monde. En plus d'avoir adopté une vraie culture du travail à distance, son produit aide les équipes décentralisées à s'organiser et à collaborer efficacement.

Qui a dit qu'il fallait avoir un bureau pour être une « vraie » entreprise ? De plus en plus d'organisations abandonnent le bureau traditionnel au profit d'un modèle virtuel. Et elles en récoltent les fruits en termes de croissance, de productivité et de rentabilité !